Cette année j’arrête de fumer ! Est-ce que je vais grossir ?

Comme beaucoup de français, une de vos résolutions de ce début d’année a peut-être été l’arrêt du tabac. 🚭

Bien que cet arrêt comporte de nombreux avantages, il peut également présenter quelques désagréments telle que la prise de poids : on considère, qu’en moyenne, les « défumeurs » prennent entre 2 et 5,5 kg l’année suivant l’arrêt du tabagisme.

 

Plusieurs causes de cette prise de poids peuvent être mise en avant :

– La modification du goût et de l’odorat

Lorsqu’un fumeur aspire de la fumée de cigarette (toxique et chimique), celle-ci tapisse les muqueuses de la langue (et donc les papilles gustatives), du palais et de la gorge et amoindrie donc la perception des saveurs. En arrêtant de fumer, les papilles gustatives retrouvent peu à peu leur fonction ; les aliments les plus savoureux : gras et/ou sucrés sont alors, durant les débuts, les produits de prédilection des défumeurs.

 

– Le grignotage

L’arrêt engendre une sensation de manque chez les personnes dépendantes de la cigarette et le grignotage permet de combler le manque de nicotine, tout comme il permet de combattre d’anciennes habitudes (porter quelque chose à la bouche par exemple) et l’ennui.

Enfin, il peut aider à atténuer les symptômes du sevrage comme la dépression (manger des aliments gras ou sucrés procure une satisfaction émotionnelle immédiate) ou l’anxiété.

 

Bien que l’arrêt du tabac soit souvent sujet à la prise de poids, il existe des solutions afin d’éviter ce phénomène. Faire attention à votre alimentation est, certes, un début, mais être accompagné est un réel atout. Ainsi, dans cette situation, Théraform peut être un vrai allié pour retrouver un équilibre psychique (en réduisant le stress), et pondéral (en réduisant l’appétit et les envies de grignotage).